Viviane Janouin-Benanti

Ils sont venus pour nous

Joseph Boczov et Olga Bancic, deux de l'Affiche rouge

Homme libre,
Souviens-toi de Joseph Boczov et Olga Bancic

Février 1944. L’Affiche Rouge, montrant les visages de 10 résistants, dont ceux de Missak Manouchian et de Joseph Boczov, est placardée par la Gestapo dans toute la France. Les résistants des FTP-MOI (Francs-tireurs et partisans, Main-d’œuvre immigrée) sont dénoncés comme l’armée du crime.

Joseph Boczov, de son vrai nom, Ferenz Wolf, ingénieur, commandait le 4e détachement des FTP-MOI chargé du déraillement des trains de la SS et de la Wehrmacht… Il sera fusillé au Mont Valérien le 21 février 1944, à 38 ans.

Olga Bancic, ouvrière, faisait du repérage et du transport d’armes pour les FTP-MOI. Déportée en Allemagne, elle sera décapitée par les nazis à Stuttgart le 10 mai 1944, à 32 ans. Maman, elle laissait une petite Dolorès de 5 ans.

Ils étaient venus à pied de Roumanie. Joseph pour aider les républicains espagnols contre Franco dans les Brigades internationales. Olga, pour fuir la répression et rejoindre la France, patrie des Droits de l’Homme. Issus de familles juives, tous les deux camarades d’Ana Pauker, ils croyaient que le communisme apporterait le bonheur en Roumanie.

De la Roumanie à la France, en passant par l’Espagne, la vie de Joseph Boczov et Olga Bancic est une véritable épopée. Viviane Janouin-Benanti nous la fait revivre dans ce roman palpitant.